Publié par Laisser un commentaire

Intuition

Qu’est-ce que l’intuition?

L’intuition est le terme désignant un sentiment  permettant d’avoir connaissance de vérités sans avoir besoin de réfléchir ou de s’appuyer sur des expériences. Ce sentiment peut également indiquer un fait qui va se produire. L’intuition ne s’appuie sur aucune preuve, aucun fait vérifiable, elle se contente de donner des réponses, qui elles, pourront souvent être vérifiées.

L’intuition est-elle différente de la prémonition?

La prémonition (ou précognition) est la faculté de prédire un événement à venir. Cette perception extrasensorielle ne s’appuyant, en apparence, sur aucune déduction rationnelle. Elle est de l’ordre de la clairvoyance.

Nous pouvons donc en déduire que la prémonition est un aspect de l’intuition. Cependant, si cela est vrai, elle a aussi la particularité de se manifester sous différentes formes au-delà des sentiments, comme les flashs ou encore les rêves, qui eux, ne relèvent pas de l’intuition. Par conséquent, il serait plus juste de dire que le sentiment, par lequel se manifeste l’intuition, est un moyen d’expression de la prémonition.

Deux théories s’imposent alors à nous. La prémonition serait-elle une capacité utilisant l’intuition comme moyen d’expression, comme elle peut le faire avec le rêve? Ou alors serait-elle une forme d’intuition plus évoluée? Capable de sentir des évènements à venir et qui utiliserait différents outils présents naturellement en nous, comme les sentiments ou les rêves. Dans ce cas, en développant notre intuition, nous pourrions obtenir des prémonitions. En réalité, comme nous le verrons dans cet article, il en va un peu des deux.

L’intuition est-elle forcément juste?

Oui, l’intuition ne se trompe jamais. Elle est d’ailleurs généralement accompagnée d’un sentiment de certitude. Lorsque l’on doute, c’est que la raison s’en mêle ou que nous ne faisons pas face à de l’intuition. Et si l’on se trompe, c’est tout simplement que ce que nous avons pris pour de l’intuition n’était en réalité qu’une projection de notre imagination, de nos désirs ou de nos peurs. Quand on désire développer notre intuition, il est donc très important d’apprendre en parallèle à la différencier de nos simples espoirs ou de nos craintes.

L’intuition vue par la science :

S’il est rare que la science admette l’existence des capacités relevant de la parapsychologie, l’intuition fait cependant exception à la règle. Peut-être est-ce parce qu’elle est finalement assez banale et commune à tous qu’il est plus difficile de nier son existence. Toujours est-il que les neuroscientifiques la reconnaissent comme une forme d’intelligence non consciente présente en chacun de nous.

Il est tout de même important de noter que bien que l’idée globale que se fait la science de l’intuition soit cohérente, tous ne sont pas entièrement d’accord sur le chemin permettant d’accéder à ces informations. Pour certains, il s’agirait de notre capacité à imaginer des solutions en s’adaptant aux situations. Pour d’autres, les sentiments intuitifs seraient le fruit d’une déduction se basant sur des perceptions sensorielles non conscientes (hypothèse la plus crédible et la plus avancée). Dans ce cas, plus notre sensibilité serait développée, plus notre intuition le serait également. C’est la raison pour laquelle les hypersensibles seraient naturellement très intuitifs. Il est d’ailleurs intéressant de noter que, d’après des recherches menées à l’université de Stony Brook, l’insula (petite structure cérébrale située dans le cortex insulaire et qui est fortement liée aux émotions et à l’intuition) est plus active chez les personnes hypersensibles.

Laisser un commentaire